Arcade Belgium
Jeux
Test de The House of the Dead 4
The House of the Dead 4
* Concepteur: Sega (2005) * Testeurs: Sophie & Nomax

Chez Sega, on aime les zombies! C'est pourquoi ils reviennent régulièrement hanter leurs machines... Cette année, c'est au tour de la Lindbergh de se dévoiler avec le quatrième épisode de cette mythique saga que l'on ne présente plus.

* It's me, Goldman.
L'arme du crime.Mais avant tout rappelons les faits: l'histoire commence en 1998, 2 agents de l'organisation secrète "AMS", G et Rogan entrent dans le manoir du Dr Curien afin de mettre fin à ses agissements. En effet, ce dernier se livre à des expérimentations génétiques et des chercheurs disparaissent mystérieusement. Arrivés sur place, nos 2 agents découvrent l'horreur: le manoir est infesté de zombies. Ils nettoient les lieux et assistent à la mort du Dr Curien tué par le Magicien, une de ses propres créatures. L'affaire est classée jusqu'à ce qu'en 2000, Venise soit prise d'assaut par des hordes de morts vivants. Cette fois, c'est James et Gary qui sont chargés de l'affaire: ils découvrent qu'un sinistre homme d'affaire nommé Goldman tirait les ficelles depuis le début. Cet homme, dégouté par ce que les humains sont devenus, a créé un "empereur" destiné à "diriger et haïr l'humanité". En voyant que James et Gary arrivent à détruire l'empereur, Goldman se suicide. Trois ans plus tard, on retrouve James accompagné de Kate, une nouvelle recrue de l'AMS venant chercher des informations sur l'affaire Goldman dans les archives de l'organisation. Ils se retrouvent enfermés dans la pièce suite à un tremblement de terre. Découvrant avec horreur des zombies sur les écrans de surveillance, ils rassemblent des armes et quand la porte est arrachée, ils sont prêts à faire face à ce nouveau cauchemar.

Voilà l'édition deluxe. Design sobre mais efficace.

* Du sang frais...
Non, pas de calin!Pour la première fois, Sega utilise un écran 16/9 DLP de 62" (pour la version deluxe) et le moins que l'on puisse dire est que le résultat est impressionnant! De plus, la machine est décorée d'illustrations de morts-vivants qui ne laissent planer aucun doute sur le contenu du jeu. Notons que, pour prévenir le vandalisme ou par soucis d'économie, les portes armes sculptés en têtes de goules de la version japonaise sont absents de l'européenne. La démo nous montre que le plan machiavélique de Goldman ne s'est pas éteint avec lui. Mais avant d'introduire une pièce dans la fente, il serait peut-être judicieux de jeter un coup d'oeil à la cinématique expliquant le fonctionnement du jeu car quelques nouveautés au niveau du gameplay sont au rendez-vous...

Ne sortez pas sans vos grenades... Comme vous le savez sûrement déjà, c'est désormais à l'aide d'UZIs qu'on extermine la vermine. Plus légers que les shotguns du précédent épisode, ces nouvelles armes se différencient également par leur maniement. Ainsi, il suffit de pencher puis relever le fusil pour recharger. Un bouton sur le côté sert à lancer des grenades pour peu qu'il vous en reste en stock. Vous trouverez ces dernières en explosant certains éléments du décor ou en accomplissant certaines tâches. Et ces grenades vous seront bien utiles face aux hordes de morts-vivants qui se jetteront sur vous. Certains arriveront à vous agripper, il vous faudra alors secouer vigoureusement l'UZI pour vous en débarasser. Avec votre arme vous pourrez vous amusez avec le décor: tirez dans les lampes et la lumière clignotera, faites tomber les vêtements des ennemis,... Mais vous ne serez pas les seuls puisqu'eux aussi peuvent interagir avec le décor: ainsi certains soulèvent des portes, d'autres démolissent des murs pour mieux vous surprendre.

Une nouvelle forme de vandalisme. Certains tentent de vous agripper.
Notez les impacts... et les couteaux volants. Les zombies utilisent désormais le décor pour vous attaquer.

* The City of the Dead.
Ils sont nombreux... très nombreux.Convaincu de maintenant connaître toutes les subtilités du jeu, c'est confiant que vous commencez une partie. Vous retrouvez donc James et Kate dans les sous-sols de l'AMS. Soudain, la porte est enfoncée et les premiers mangeurs de chair vous foncent dessus. Immersion immédiate; pas le temps de réfléchir, il faut agir (et vite)! Une fois sorti de la pièce, vous vous rendez compte qu'ils sont nombreux, très nombreux! Tout le bâtiment est déjà infesté, les murs ruissellent de sang et il est clair que vous êtes les seuls survivants. Un premier choix s'offre à vous: soit avancer là où il y en a plein, soit descendre un escalier au bout duquel il y en a tout autant... En effet, vous aurez le choix de l'itinéraire à certains moments clés. On retrouve donc ici une variation du système d'embranchements de House of the Dead 2. En moins subtil, puisqu'ici le choix vous est présenté explicitement à l'inverse de HOTD 2, où le chemin pris dépendait de vos actions.

Bien que détruite, la ville est très jolie.Après vous être frayé un chemin à travers les sous-sols et avoir pris un métro infesté de zombies poursuivis par un boss armé d'une tronçonneuse géante, vous emergez enfin à l'air libre pour découvrir que la ville entière a été détruite! C'est donc dans un décor post-apocalyptique que vous poursuivez votre aventure... Ainsi se clôturent les 2 premiers des 6 chapitres qui composent le jeu. A l'instar des épisodes précédents, chaque chapitre se termine par un affrontement inévitable avec un boss. Si vous terminez le jeu (qui est plus long que l'opus précédent), sachez qu'il existe différentes fins auxquelles vous accéderez en fonction de votre performance. Notez que dans l'une d'elle figure un personnage bien connu de la série et ce caméo n'est pas la seule référence aux opus précédents, puisque de nombreux clins d'oeil (flashbacks, lieux et musiques connus, ...) interpelleront les anciens joueurs.

Le scénario est assez dramatique. Les boss et leur traditionnel point faible.

* De zolis zombies...
Il y a de nombreux modèles de monstres.Premier représentant de la Lindbergh, HOTD 4 était attendu au tournant point de vue graphisme. Sans être la révolution visuelle attendue, l'aspect graphique ne déçoit pas et c'est surtout au niveau des détails que la différence se fait sentir. Les évolutions les plus marquantes sont la quantité de morts-vivants affichés à l'écran et l'éclairage très réaliste. En effet la machine est capable d'afficher une trentaine d'ennemis en même temps, tous très détaillés et chacun possédant son propre comportement. D'ailleurs, on pourrait penser que les développeurs ont attendu de disposer d'une machine suffisamment puissante pour nous narrer cette partie de l'histoire nécessitant l'affichage de hordes d'ennemis. L'amélioration se voit surtout sur certains zombies qui sont en fait des versions réactualisées des anciens épisodes, par exemple, les "gros" avec leur graisse bougeant au rythme de leurs mouvements. Tous les effets spéciaux vus actuellement dans les jeux sont exploités ici: le "bump" (vu entre autres sur les muscles apparents des ennemis), effets de lumières saisissants (réflexion sur les murs), effets de particules (à l'impact), effet de brouillard (dans les égouts), de très nombreux polygones (chaque monstre est bien détaillé). Tous ces effets couplés à des décors très réalistes participent à l'immersion du joueur dans l'ambiance glauque et oppressante du jeu. Malheureusement, exit les démembrements et autres joyeusetés qui caractérisaient la série puisque, nature de l'arme oblige, les tirs occasionnent juste de nombreux éclats de chair. L'eau et l'éclairage sont particulièrement biens rendus.C'est donc un peu moins sanglant qu'à l'accoutumée... De l'ambiance sonore, on ne retiendra principalement que les musiques toujours aussi réussies et entraînantes parmi lesquelles on peut entendre avec grand plaisir quelques remixes des thèmes principaux de l'épisode 2. Pour ce qui est des sons, rien de particulier à signaler: efficaces (grognements des morts-vivants, détonations pétardantes) mais pas inoubliables (sauf le "I have a bad feeling about this" référence à une certaine saga bien connue). Les personnages s'exclament de vive voix mais malheureusement, le son et les mouvements des lèvres ne sont pas toujours synchronisés.

Bob a subi un lifting. Bienvenue dans les quartiers de Goldman.
Une petite lèlèche... La loi c'est moi!
Certains boss sont gigantesques et très résistants. Chaud devant!

* En conclusion
The House of the Dead 4 s'inscrit dans la continuité de la série et on ne le lui reprochera pas car comme l'a bien compris Sega, on ne change pas une recette qui marche. On ne tombe cependant pas dans la monotonie car cet épisode apporte son lot de nouveautés et nous dévoile un moment clé de l'histoire de la saga: l'invasion du monde par les zombies. L'ojectif est atteint: le plaisir de tuer les zombies est toujours intact et c'est ce qui en fait une valeur sûre.

Les derniers zombies sont très hi-tech. Non ça va, je prendrai le prochain metro.
Not bad. Pour eux, tous les moyens sont bons.

* Les cotes

Aspect extérieur 15/20
Sur la deluxe, l'écran large est impressionnant et la machine est agrémentée de "jolis" artworks de zombies bien glauques. Cette version deluxe est idéale pour le multi-joueurs.17/20
(deluxe)
Démo 15/20
On y voit de nombreux zombies mais celle-ci étant fort axée sur l'histoire, elle n'est pas compréhensible pour ceux qui n'ont pas joué aux épisodes précédents. De plus, le passage mettant en scène Goldman tournant sur son fauteuil aurait pu être évité...
Première impression 16/20
La scène d'intro est très réussie, on est tout de suite dans l'ambiance, des masses de mort-vivants nous assaillent. Malgré un petit air de déjà vu, c'est toujours aussi gai de les dégommer.
Originalité 15/20
L'originalité n'est pas le point fort de ce titre, mais il y a quand même quelques bonnes trouvailles liées à l'usage de la nouvelle arme. C'est aussi la première fois qu'il y a autant d'ennemis à l'écran.
Dépendance 17/20
Le bon scénario donne envie d'aller plus loin dans le jeu (surtout pour les vétérans). Le plaisir de buter du zombie donne envie de rejouer.
Graphisme 18/20
Toujours plus beau mais c'est surtout au niveau des détails que ce titre fait la différence; effets de lumière complexes, brouillard, eau réaliste, anatomie des monstres détaillée, décors fouillés.
Son 16/20
Musiques toujours entrainantes consituant un des points positifs du jeu. Les nostalgiques apprécieront des remixes des thèmes musicaux de HOTD 2.
Gameplay 17/20
Arme plus légère que dans l'épisode précédent, grenades de secours, nouvelle méthode de rechargement et "gun shaking" constituent une façon inédite et plaisante de jouer.
Note globale 17/20
Digne suite de la série, The House of the Dead 4 plaira aussi bien aux fans qu'aux nouveaux venus et possède les qualités nécessaires pour s'imposer comme le jeu de tir de l'année.

Ils ont les nerfs à vif... La ville est beaucoup plus détaillée que dans HOTD2.
Il y a beaucoup plus de sang sur les murs que sur les ennemis. Les 2 héros.

Texte/Photos: Sophie & Nomax.
Merci à
Namusco

Où y jouer?
Plus d'infos...

Retour aux tests

Partenaires

Joystick Arcade

Partenaires
Publicité

Publicité

Go! Go! Nippon! 2016 Deluxe

Suivez-nous

Facebook Twitter YouTube

Dernières nouvelles
Retrouvez-nous à
All 4 Geek 2.0
Retrouvez-nous à
Air Games Liège 2019
Photos Rétro C Trop
Pictures of Arcade Belgium's stand at Rétro C Trop 2019
Photos God Save
Pictures of Arcade Belgium's stand at God Save The 90's - Mons Vol.7
Photos Retrorama
Pictures of Arcade Belgium's stand at Retrorama - The Vintage Festival
Évènements

3 juillet - 25 août 2019
Multiplay
Basisschool De Vierboete
Nieuwpoort Belgium
Exposition jeux vidéo

31 août - 1 septembre 2019
All4geek 2.0
C.S. Adrien Herman
Esneux Belgium
Convention

7 septembre 2019
Air Games Liège 2019
C.S. Adrien Herman
Esneux Belgium
Sport

10-12 septembre 2019
GTI Asia China Expo
CIEFC
Guangzhou China
Salon de l'automatique

16-19 septembre 2019
IAAPA Expo Europe
Paris Expo
Paris France
Salon de l'automatique

évènements suivants

* professionnels uniq.
* journées pro / public
* évènement public

Partenaires



Arcade Invaders

Asia Amusement & Attractions Expo

Le blog de ManuSupra

CDJapan

Chengdu Amusement & Game Expo

China (Zhongshan) Int'l Games & Amusement Fair

EAG International & VAE 2018

The Emporium

Wuhan International Game and Amusement Fair

God Save the 90's

JapanDealer

Joystick Arcade

Play-Asia.com - Achats de Jeux-vidéo pour Consoles et PC - Japonais, Coréens, et autres régions!

Press-Start

Red Sun Systems

Site Geek

UK Arcade Racers